Lors de notre première rencontre avec Sève Favre, nous avons été séduites par sa pratique artistique qui, depuis plusieurs années, se concentre sur l’abolition de la frontière classique entre l’œuvre d’art et le spectateur. Son but est que ce dernier puisse appréhender les questionnements qu’un artiste se pose lors du processus de création. La majeure partie des tableaux de Sève Favre, s’inscrit dans le cadre de cette recherche. En effet, traditionnellement, le spectateur est relégué à distance d’une œuvre, ceci afin de limiter les risques de détérioration qui est ainsi placée sur un piédestal. Dès lors, cette volonté d’interaction de l’artiste a donné naissance à sa série d’œuvres «  intervariactives » sur lesquels les spectateurs sont invités à intervenir, ceci malgré la fragilité du papier qui la compose.

Dans le cadre du Panier culturel de l’hiver 2017 – 2018, avec Interagis n°4, Sève Favre va encore plus loin en invitant toujours le spectateur à intervenir sur l’œuvre mais cette fois-ci grâce à une interface digitale. La technique est la même, les variations sont infinies et l’expérience proposée est entièrement numérique.

Site web

Facbook

Instagram

 

 

Sève Favre
Taggé sur :